Isolation de comble : Tout savoir sur l’isolation des combles perdus

>>Isolation de comble : Tout savoir sur l’isolation des combles perdus

Isolation de comble : Tout savoir sur l’isolation des combles perdus

2018-03-05T14:18:13+00:00 2 mars 2018|

Qu’est-ce que des combles perdus ?

On parle de combles perdus pour désigner une surface dans la maison qui est située sous la toiture et qui n’est pas habitable en l’état, à cause notamment d’une hauteur insuffisante ou de la présence de fermettes.

Plusieurs matériaux sont envisageables pour isoler des combles perdus. On peut citer entre autre, le polystyrène expansé, le polystyrène extrudé, la laine de verre ou encore la laine de roche.

Ces différents isolants sont réputés pour leur faible conductivité et leur bonne résistance thermique.

Avant de poser un isolant, il faut s’assurer qu’il dispose d’un pare-vapeur. C’est généralement le cas pour les isolants en rouleaux ou panneaux, mais s’il n’y en a pas, comme cela peut arriver avec les isolants à souffler.

Quel type de pose pour l’isolation de vos combles perdus ?

Il existe plusieurs façons de procéder pour isoler des combles perdus, en fonction de leur disposition :

  • Pose de panneaux isolants

Si l’espace est facilement accessible, on peut simplement poser des panneaux isolants sur toute la surface du plancher. La laine de verre et le polystyrène expansé conviennent très bien pour ce type d’isolation. L’installation se déroule en plusieurs étapes, avec deux couches d’isolant à poser. Les panneaux semi-rigides sont habituellement recommandés, car leur souplesse leur permet une installation facilitée même lorsque la structure présente des particularités, cependant les panneaux rigides résistent mieux au risque de tassement dans le temps.

  • Isolant en rouleau

Si l’espace est aussi facilement accessible, vous pouvez également opter pour la pose d’un isolant en rouleaux, en veillant à ne laisser aucun interstice entre les rouleaux lorsque vous les dérouler et à ne pas recouvrir les entrées d’air s’il y en a. Là encore, la laine de verre est recommandée.

  • Insufflation de laine de roche

Si l’espace est difficilement accessible, voire pas du tout, pour l’isoler on optera plutôt pour la technique du soufflage.

Pour cette méthode, on utilise généralement de la laine de roche comme isolant. Elle est soufflée directement sur le plancher, en vrac, jusqu’à ce qu’elle recouvre l’ensemble de la surface. Il faut ensuite la tasser pour obtenir une épaisseur homogène sur toute la zone recouverte.

La technique de l’insufflation de Laine de roche permet d’isoler rapidement et de manière efficace une zone difficile d’accès.

CONTACTEZ-NOUS DÈS MAINTENANT

L’expérience d’un professionnel est primordiale pour déterminer quelle sera la méthode la plus pertinente, mais aussi pour choisir les meilleurs matériaux en fonction des particularités propres à chaque habitat.

L’isolation des combles perdus ne nécessite pas d’entretien. Les matériaux doivent être remplacés en cas de dégâts sur la toiture, notamment si l’on note des infiltrations, mais en dehors de ces cas exceptionnels, ils sont conçus pour durer plusieurs décennies.

> Avantages de l’isolation des combles perdus

L’isolation des combles perdus ne nécessite pas d’entretien. Les matériaux doivent être remplacés en cas de dégâts sur la toiture, notamment si l’on note des infiltrations, mais en dehors de ces cas exceptionnels, ils sont conçus pour durer plusieurs décennies.

> Inconvénients de l’isolation des combles perdus

Il n’y a aucun inconvénient à procéder à une isolation des combles perdus, car cela représente un réel gain financier sur les factures d’énergie et un meilleur confort thermique toute l’année. Cependant, même si l’isolation des combles perdus peut être réalisée par un simple bricoleur, selon les cas de figure l’avis d’un expert, voire la délégation du chantier à des professionnels, est souhaitable pour obtenir une isolation idéale avec des matériaux pertinents et qui respecte le Cahier des Prescriptions Techniques du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) ou encore la réglementation thermique en vigueur (RT 2012) pour l’étanchéité.

Qu’est-ce que des rampants de toiture ?

Les rampants de toiture sont les parties les plus inclinées du toit, et ils nécessitent une attention toute particulière lorsque l’on désire atteindre une isolation thermique optimale. Les pertes thermiques peuvent atteindre 30 % au niveau de la toiture. C’est pour cela que, si l’on veut réaliser d’importantes économies d’énergie, tout projet d’isolation sous rampant doit être soigneusement étudié et préparé.

Pourquoi et comment déterminer s’il est nécessaire d’isoler les rampants de toiture ?

rampants de toiture isolation

La déperdition de chaleur par la toiture est un phénomène connu de longue date, puisque l’air chaud s’élève naturellement au-dessus de l’air froid. Les méthodes d’isolation de toiture ont beaucoup évolué, et l’on atteint de nos jours des niveaux très élevés de résistance thermique, grâce à l’isolation des rampants. S’il s’agit d’une rénovation, il est très important d’effectuer une analyse de la toiture avant d’entreprendre quoi que ce soit.

On doit rechercher et traiter la présence d’insectes dans le bois, ainsi que tout défaut d’étanchéité et de structure. Ensuite, les deux principales options pour l’isolation rampant de toiture sont l’isolation en simple ou double couche. Le choix entre ces solutions sera essentiellement conditionné par le type de parois à isoler, et les performances thermiques que l’on désire atteindre.

Traitement de Charpente

Malgré les nombreuses innovations créées par l’homme depuis des siècles, il est encore difficile de disposer d’une charpente ayant une très longue durée de vie. Plus précisément, les charpentes en bois peuvent vieillir et doivent supporter le « poids » des années.

Un peu comme nos os, il s’agit de l’entretenir et de la consolider pour que toute la structure (notre corps) puisse résister le plus longtemps possible. Concernant les charpentes en bois, les ennemis sont nombreux : capricorne, vrillettes, termites, insectes xylophages, mais aussi l’humidité… et le soleil!

Face à une telle horde de dévoreurs de bois, il est INDISPENSABLE de traiter sa charpente.

traitement de charpente

Vous avez un projet d’isolation de comble ? Faites-vous accompagner par nos experts

Obtenir un devis gratuit